Le projet GEOBT – Géolocalisation des équipements en milieu hospitalier, au service de l’efficacité et de la sécurité dans les Hôpitaux

 

Le projet GEOBT – Géolocalisation des équipements en milieu hospitalier, au service de l’efficacité et de la sécurité dans les Hôpitaux – une expérimentation en Sud Bretagne, 2022-2024.

 

Le projet vise à résoudre le problème de la localisation et de la gestion des flux de matériel au sein des Hôpitaux, afin de permettre une programmation optimisée des tâches par un système de localisation intérieure précise, fiable et économe en énergie. Ce projet répond à une demande des Hôpitaux de Bretagne Sud, notamment le CH Lorient qui contribue au projet.

 

Pourquoi GEOBT ?

Les matériels de transport des patients (fauteuils, brancards, lits) mais aussi pour du matériel sont, par nature, en mouvement constant au sein de l’établissement, voire en dehors sur les sites distants. L’activité des brancardiers est organisée par le service de régulation, qui s’appuie sur un logiciel, qui ne permet pas à ce jour de savoir précisément le nombre de brancards disponibles ni leur localisation. Cette absence de maitrise de la localisation de ces ressources génère des difficultés d’organisation notoires car il arrive que le matériel nécessaire pour transporter un patient soit difficile à localiser. Elle génère des pertes de temps, des tensions entre les brancardiers et les services de soins. Il n’est pas rare que ces situations conduisent aussi à des rendez-vous médicaux manqués et des décalages de programmation, avec un impact potentiel sur la performance des soins mais aussi sur l’image de l’organisation de l’établissement pour le patient.

 

GEOBT au service de l’organisation des soins et de la cyber-sécurité :

Une solution de traçabilité par géolocalisation permettra de visualiser où se trouve le matériel ainsi que son statut : libre/utilisé/en maintenance, et gérer les mouvements du parc d’équipements et repositionner le matériel aux localisations de départ.  In fine, il s’agira de s’assurer que le bon matériel soit au bon endroit, au bon moment, en assurant également la cybersécurité des communications liées à ces activités.

Un volet important du projet sera d’impliquer le personnel hospitalier qui est le destinataire de cette solution, afin d’assurer leurs retours d’expérience et leur acceptation de ce nouveau système.

 

Le projet implique des entreprises bretonnes et le CH de Lorient :

IOT.BZH, pour son expertise dans la sécurité des communications et la cybersécurité, CG WIRELESS, pour son expertise dans les capteurs et les communications, BLUE ANGO qui travaille déjà avec le marché hospitalier, l’IETR (Université de Rennes) pour ses compétences de recherche et l’organisation des tests techniques avant le déploiement en milieu hospitalier pour des tests de terrain, le CH Lorient pour les évaluations et l’acceptabilité des solutions, ainsi que leur connexions avec els système informatiques existants. Le projet est financé par la Région Bretagne au titre de « L’innovation collaborative au croisement des filières ».

 

Vous souhaitez en savoir plus? 👉 Contactez-nous!

Plus d'actualités